Traducteurs, la relance de devis peut booster vos ventes !

Retour aujourd’hui sur un sujet qui fâche (non, soyons honnêtes, qui ME fâche !) : la relance de devis. Lorsqu’un nouveau client potentiel me demande un devis et ensuite ne me répond pas, je relance rarement. Presque jamais, en fait. Or, relancer systématiquement vos devis est une bonne façon d’augmenter vos ventes et rapidement.

Avant toute chose, pourquoi on ne relance pas ? Les (fausses) excuses sont nombreuses : trop occupé (j’utilise souvent celle-ci !), si le client ne répond pas c’est parce qu’il a trouvé un autre prestataire (vous n’en savez rien) ou n’a plus besoin de la traduction (vous n’en savez rien), mon devis était sûrement trop cher (vous n’en savez rien), je ne veux pas l’embêter (vous n’en savez rien), j’ai répondu et maintenant c’est à lui de me répondre (j’aime bien celle-là également)… Ce sont effectivement des fausses excuses ! Pour moi, la vraie raison de ne pas relancer est que je n’aime pas vendre et appeler un client pour relancer un devis ressemble un peu trop à un entretien de vente à mon goût ! Voilà, les choses sont dites !

Mais dédramatisons…une relance de devis est l’occasion de faire le point avec le client. Est-ce que le projet est toujours d’actualité chez eux ? Ils en sont où ? Quel est leur processus de sélection de prestataires ? C’est qui qui décide ? Est-ce que le client a toutes les cartes en main pour décider ou est-ce que vous pouvez lui donner d’autres informations / éléments ?

Parfois, le client est tout simplement occupé. Ou en vacances. Ou ne décide pas seul et la réunion mensuelle avec les autres décideurs n’a pas encore eu lieu. Mais si vous ne l’appelez pas, vous ne saurez jamais, on est bien d’accord !

Dans le meilleur des cas, la relance va tout simplement déclencher la commande (et le client vous remerciera d’avoir déclenché le redémarrage de son projet, peut-être !). Ou bien c’est en attente pour des raisons qui n’ont rien à voir avec vous ou avec votre devis. Dans ce cas précis, demandez encore une fois au client s’il a tous les éléments, si vous pouvez lui fournir autre chose et mettez-vous d’accord avec lui de le rappeler dans XX jours ou semaines pour faire le point. Et si c’est mort, essayez de savoir pourquoi. Problème de prix ? De compréhensibilité / clarté / transparence de votre devis ? De la nièce du PDG qui revient de son séjour linguistique et qui va s’occuper personnellement de la traduction ? Au moins vous le saurez. Et vous apprendrez peut-être deux ou trois petites choses dont vous pourrez vous servir lors de votre prochain devis.

Concrètement, je préconise :

  • Première relance par mail (astuce : créer un mail-type dans votre plateforme de mail ou votre CRM)
  • Suivi d’un appel téléphonique (les informations sur le pourquoi si c’est mort, vous ne les aurez jamais par mail, je répète, jamais !)
  • Et quelque soit l’issu, on remercie le client et on laisse la porte ouverte à une collaboration ultérieure !

Plus de fausses excuses, chers lecteurs, et à vos relances !