Refonte de notre site internet avec Netemedia : un nouveau départ

Le dernier billet sur notre projet de refonte de site évoquait les raisons qui ont motivé notre décision d’investir une somme d’argent assez conséquente dans notre nouveau site (plus de 10 000 euros). Matthieu, notre spécialiste de refonte de site internet a commencé par faire un bilan de l’existant.

Selon lui, le principal défaut avec l’ancien site était que les contenus (une réelle force) n’étaient pas du tout mis en avant. Surtout les billets sur le blog « corporate » (Les feuilles volantes) qui n’étaient pas du tout liés au site internet de la société. Il y avait également des soucis d’ergonomie. L’utilisation des colonnes étriquait le contenu et la navigation n’était pas optimale pour l’internaute. Donc le but était de mettre en avant les contenus (marqués par un ton assez personnel et une certaine proximité avec le lecteur) par une navigation plus en phase avec les questionnements de l’internaute.

Nous voulions conserver WordPress comme base, et Matthieu a proposé un modèle customisé pour nous. Après avoir épuisé deux de ses meilleurs graphistes avec nos critiques incessantes et demandes de modifications de dernière minute (les goûts et les couleurs !), nous avons fait machine arrière pour finalement faire appel à « notre » graphiste fétiche (celui qui avait crée notre logo, l’identité visuelle de notre blog Les recettes du traducteur, ainsi que toute notre communication print).

En route, nous avons fait pas mal d’ajustements au niveau graphisme mais également dans les contenus (l’arborescence du nouveau site a nécessité la réécriture de beaucoup de contenus ainsi que la création de plusieurs nouvelles pages, y compris la page d’accueil). Heureusement que notre graphiste (merci Bruno !) et notre rédacteur (merci Christophe !) étaient là pour nous épauler chaque fois qu’on changeait d’avis à la dernière minute pour tout remettre comme c’était avant !

Pour l’instant ce site répond pleinement à nos attentes, notamment :

  • Esthétiquement il est assez sobre mais avec une touche personnelle un peu « girly » et reflète bien notre identité visuelle
  • Nous sommes ravies des textes que notre rédacteur a crée pour nous ; il connait bien notre activité et en gros il dit ce qu’on aurait envie de dire  nous-mêmes mais en mieux 🙂
  • Nous trouvons que la page d’accueil style « portail » avec très peu de texte et beaucoup de visuels donne envie de cliquer et de rentrer dans le site
  • Nous avons enfin un formulaire de contact, youpi ! Et qui est directement lié à notre CRM, double youpi !
  • La page d’accueil ainsi que la navigation sont plus orientées « utilisateur » ce qui, j’espère va diminuer notre taux de rebond qui était affreusement élevé
  • L’intégration de nos présences sur les réseaux sociaux et les multiples liens entre nos blogs et site (j’adore le petit outil qui permet d’insérer les 3 derniers billets de blog ou les 3 dernières réalisations n’importe où dans le site, c’est le top)
  • La mise en avant des « publications » (mais cela nous met quand même une certaine pression pour en sortir d’autres et ce régulièrement)
Comme le nouveau site est en ligne depuis peu, nous observons, corrigeons les petits bogues. Et la version anglaise est en cours de préparation (par nos soins, of course). Nous voulions laisser vivre un petit peu la VO avant de faire la traduction de notre site. Donc, ensuite :
  • Publier la version anglaise
  • S’assurer que le site répond bien techniquement et que l’interface admin répond à nos attentes
  • Regarder si le site remplit son objectif de conversion notamment à travers le nombre de contacts générés via le site
  • Regarder si le taux de rebond du site est en dessous de 50% et essayer de le faire descendre
  • Amener plus de trafic sur le site via le référencement naturel et éventuellement les adwords
  • Suivre l’impact de nos présences sur les réseaux sociaux sur le traffic vers notre site

Voilà, on fera le point avec vous chers lecteurs de temps en temps sur le blog pour suivre le retour sur notre investissement.