Traducteurs : 5 choses à faire d’ici la fin de l’année

La fin de l’année 2011 s’approche (déjà !?). Voici quelques points essentiels qui méritent votre attention aujourd’hui pour bien démarrer l’année 2012 dans quelques semaines.

1 – Préparer vos cartes de voeux et cadeaux de fin d’année. Même si en France on a l’habitude d’envoyer les cartes de voeux sur janvier, est-ce que c’est également vrai pour les pays de vos clients ? Le moment de vérifier et de planifier c’est maintenant. Ne tardez pas à faire imprimer vos cartes et à éventuellement programmer cette tâche plus tôt dans l’année 2012 pour ne pas être pris au dépourvu l’année prochaine. Nous avons commandé à notre graphiste le design de nos cartes cet été. Elles sont en cours d’impression, ce qui nous laissera le temps d’écrire un message personnalisé à chaque destinataire.

2 – Passez en revue votre liste de clients et vérifier votre « 80/20 ». Il est important de savoir d’où vient le principal de votre chiffre d’affaires (de quels clients ? est-ce que vous consacrez assez de temps à fidéliser ces clients stratégiques ?) afin de bien vous occuper de vos clients importants en 2012. Nous préconisons de toujours (et toujours veut dire toujours, même lors de la traduction d’un petit paragraphe de quelques lignes) livrer de la surqualité, surtout à vos clients stratégiques et de faire un minimum d’un « point » par an avec le client, de préférence lorsque vous l’inviterez à déjeuner hors de son site pour un échange détendu et convivial. Programmez ces points dès maintenant dans votre agenda.

3 – Analyser votre stratégie de prix. Quoi ? Vous n’en avez pas ? Ce n’est pas grave ! Ce n’est jamais trop tard ! Commencez par analyser la rentabilité de chaque client ou projet (à l’aide d’un simple fichier excel que vous remplissez au fur et à mesure de chaque projet). Définissez les indicateurs qui sont importants pour vous (revenus horaires nets quelque soit le mode de facturation ? revenus journaliers ? cela va dépendre de votre activité, chaque cas est unique). C’est le moment de chasser les clients/projets chronophages où même un tarif au mot de  0,87 EUR ne suffit pas à assurer un revenu horaire/journalier correct. Est-ce que vous passez actuellement du temps sur des projets purement alimentaires ? Est-ce que ce temps serait mieux investi ailleurs (à trouver des clients/projets qui vous passionnent, par exemple ?).

4 – Fixer un objectif de chiffre d’affaires pour l’année à venir. N’oubliez pas d’intégrer la notion de « vacance locative » dans vos calculs.

5 – Déterminez les postes sur lesquels vous souhaitez investir en 2012. Un nouvel équipement de bureau ? Un nouveau logiciel de TAO et une formation associée ? Quelques séances avec un consultant en marketing pour affiner votre positionnement ? Faites un petit « to-do list » avec les tâches à accomplir (recherches à faire, personnes à contacter) pour vous donner les meilleurs chances de voir aboutir votre projet.La fin de l’année 2011 s’approche (déjà !?). Voici quelques points essentiels qui méritent votre attention aujourd’hui pour bien démarrer l’année 2012 dans quelques semaines.