Critique site : l’avis de Christiane Poulat sur le site Medicalangues

Cette semaine, Christiane Poulat, consultante en marketing, donne son avis sur le site de notre collègue Bénédicte Guéry-Morand (Medicalangues).

Le site de Medicalangues

Réaction spontanée sur la forme (qui intervient en premier flash, avant lecture du site) :

Tout d’abord, Christiane met le doigt sur le look très rétrograde du site, qui est en opposition avec l’image d’avancée technologique et le positionnement de maîtrise technologique des clients potentiels sur ce marché (innovation, avancée technique, percée sur les marchés…sont les préoccupations marketing et commerciales des entreprises médicales dont le succès est dicté par l’anticipation donc le contraire du dépassé, démodé…).

De plus, des photos peu nettes sont antinomiques avec la nécessité de véhiculer image et symbolique de maîtrise technique et d’avant-garde scientifique. Les polices de caractères variées, pas toujours lisibles, donnant un sentiment de confusion ou un manque de netteté voire de rigueur.

Les fichiers PDF joints prêtent à confusion : site web ou courrier ? C’est une rupture de logique qui donne une image artisanale non finie. Autre point : le graphisme de ces fichiers PDF est bien plus esthétique que celui de la page d’accueil (dont les textes sont identiques donc redondants : quel intérêt ?).

Analyse du fond (discours) :

  • quels bénéfices clients ? quelle promesse ? quelle différenciation sur l’offre et la valeur ajoutée de Médicalangues ?
  • discours résolument tourné vers l’interne pas vers le client : préoccupation du prestataire mise en exergue et pas de projection vers le client (par exemple, les CGV mises en avant… concernent la fin d’une étape dans le cycle de vente et de relation client alors que la promesse client attractive qui permet d’amorcer la relation n’est pas clairement formulée ou traduite, en tant que client il faut faire un effort pour se projeter dans la logique client)
  • les éléments qui tangibilisent l’offre sont généraux ou banals, pas suffisamment concrets ou différenciateurs « l’assurance d’un travail efficace… service professionnel », ce sont des expressions galvaudées et désuètes
  • le fait d’être flou sur la / les personnes « derrière » Médicalangues ne rassure pas : il faudrait travailler les signes de confiance, rassurance, avec des informations choisies sciemment et rigoureusement avec précision, on sent que les attentes et critères de choix clients ne sont pas complètement assimilés ou en tout cas pas retraduits à travers les réponses formulées : quelle adéquation entre niveau d’exigence client et réponse apportée, pour chaque critère identifié ?
  • la rubrique « méthode de travail » formule des évidences qui peuvent faire sourire un professionnel cible, style scolaire un peu naïf, discours ne reflétant pas celui des clients professionnels (à segmenter d’ailleurs, on ne s’adresse pas à un chercheur ou un directeur marketing ou un patron commercial ou un directeur de la communication de la même façon… leurs ego sont à soigner, leurs attentes à ne pas mettre dans un même panier…
  • la liste des partenaires sert quel objectif ? quelle cohérence avec le métier et les clients cibles ?
  • charte qualité : quelles cautions ? quelle légitimité ? quels éléments de preuve ou d’illustration reflétant rigueur, labels…
  • références et domaines de traduction à organiser, hiérarchiser, valoriser : sur la forme, difficile à lire, dommage ! c’est l’un des chapitres les plus importants !!!

Conclusion :

Il manque des étapes d’analyse amont (à l’élaboration du site web) sur les attentes, leviers et freins de décision d’achat identifiés au niveau des clients (par type de client, type de décideur, prescripteur, utilisateur de services de traduction, financeur… process de décision à identifier ainsi que les critères de décision pour mieux cibler le discours par type d’interlocuteur et d’entreprise retenu prioritaire). Le positionnement du cabinet de traduction à rendre explicite et valoriser les atouts tangibles.

Christiane Poulat accompagne depuis 18 ans les entreprises (TPE, PME de services) dans leur développement commercial, sur mesure.

Actions clés :

  • Valider le concept marketing et la cohérence du mix marketing
  • Elaborer et suivre le plan d’action commerciale
  • Prospecter, vendre, négocier
  • Développer et contrôler chiffre d’affaires et marge.

Points forts et spécificités :

  • Résultats mesurables immédiatement
  • Mise en pratique à partir de cas réels
  • Accompagnement de traducteurs indépendants, animation de formation auprès de la SFT
  • Expertise approfondie par échange de pratiques auprès de consultants senior et par spécialisation régulière

Formation de base :

  • D.E.A. marketing (E.S.A. Grenoble), Etudes M.B.A. (Knoxville University, U.S.A.)
  • Diplôme de Sciences Politiques Eco-Fi (I.E.P., Grenoble)
  • Anglais et italien courants (Maîtrise de Traduction M.S.T.T., Université III, Grenoble)