Critique site : l’avis de Kelly Rigotti sur le site Columbus Project

Aujourd’hui, retour sur le site d’Anne Gillmé, Columbus Project, cette fois-ci avec l’oeil critique de Kelly Rigotti, consultante en marketing web, qui s’adresse directement à nous !

Le site Columbus Project

Première impression

Lorsque je suis arrivée sur le site, j’ai mis quelques secondes pour trouver le nom et le logo de l’entreprise. Le visuel animé en haut de l’écran prend le dessus sur l’identité visuelle de l’entreprise…pas top d’un point de vue identité de marque. L’animation est trop rapide, ce qui pourrait empêcher l’internaute de bien capter les messages véhiculés. Au lieu d’une animation, chaque visuel pourrait être utilisé en statique sur différentes pages du site, par exemple.

Stratégie globale

Voici les trois questions auxquelles on devrait pouvoir répondre quand on construit un site internet, et ceci pour chaque page du site :

  • D’où viennent les visiteurs de cette page ?
  • Quelle est l’information le plus importante que le visiteur doit capter et retenir avant de quitter cette page ?
  • Qu’est-ce que je veux que le visiteur fasse (quelle tâche doit le visiteur accomplir) avant de quitter cette page ?

Et là, j’avoue que j’ai du mal à trouver les réponse pour chaque page de ce site.

Par exemple, pourquoi vouloir que les visiteurs fassent un test de français sur le site ? Est-ce pour leur montrer que leur niveau n’est pas bon ? La plupart des non francophones (y compris moi !) savent quels sont leurs principaux problèmes et n’ont pas besoin de faire un test pour savoir que quelques cours ne seraient pas de trop. Autre petit souci, l’URL de cette page contient une erreur :  http://www.columbusproject.net/be-fr/info/130/Testez-votre-franais.html). A votre place, je supprimerais cette page complètement.

Il me semble que l’objectif principal du site est d’informer les internautes sur vos formations en français et vos prestations de traduction NL>FR. Or, l’objectif devrait être d’inciter l’internaute à vous contacter pour en savoir plus. Pour ce faire, il est important de dire pourquoi le visiteur doit vous contacter (le fameux « appel à l’action »). Par exemple « Programmez votre cours d’essai gratuit dès maintenant », ou bien « Pour en savoir plus sur les bénéfices qu’un traducteur professionnel peuvent apporter à votre entreprise… ». Il est essentiel d’inclure un appel à l’action ainsi qu’un moyen de vous contacter et ceci sur chaque page du site.

Référencement (optimisation pour les moteurs de recherche)

Lors d’une recherche Google sur le nom « Columbus Project » le site a été dans la première page de résultats (troisième). Ceci dit, le résultat de la recherche n’incite pas à cliquer sur le lien pour se rendre sur le site. Lors d’une recherche sur « Anne Gillmé » il n’y avait pas de résultats.

Je préconise une remise à plat des bases du référencement pour l’ensemble du site. Les titres des pages ne sont pas optimisés, les « alt text » (texte alternatif) ne sont pas renseignés pour les images et liens.  Mettre en place un budget référencement serait une bonne décision et un bon investissement. Avez-vous envisagé des annonces du type GoogleAds ? Une fois que le référencement revu, des annonces ciblées pourraient générer un trafic de qualité.

Google Preview ne sait pas lire les éléments en Flash. Le Flash est également invisible pour la plupart des utilisateurs d’appareils mobiles. Enfin, le Flash présente des soucis de référencement ainsi que pour toute personne (malvoyant par exemple) utilisant un système text-to-voice. L’animation prend également beaucoup de place en haut de la page. Par conséquence, vos contenus sont positionnés trop bas sur la page pour de nombreux utilisateurs (c’est à dire que les utilisateurs sont obligés de faire glisser l’ascenseur pour faire défiler la page).

Réseaux sociaux

Cela ne sert à rien d’utiliser Facebook, Twitter, LinkedIn et autres réseaux sociaux si on n’a pas le temps de mettre à jour régulièrement ses profils.  Je préconise de mettre à jour votre page Facebook directement via cette page au lieu d’utiliser TweetDeck. Il est également une bonne idée d’attirer plus de fans. Demandez à vos amis ! Une fois que vous avez 25 fans ou plus, vous pouvez customiser votre URL Facebook. Est-ce que vos fans parlent tous le français ? Sinon vous pouvez envisager de poster en anglais ou en néerlandais.

Conclusions

Vous avez du pain sur la planche, mais les objectifs ci-dessus sont réalisables. Travailler avec un consultant en référencement serait une bonne première étape. Un travail sur le référencement vous permettrait d’optimiser vos contenus et d’augmenter votre trafic via les moteurs de recherche.

Kelly Rigotti intervient au croisement du web et du marketing par la création de communautés virtuelles. Son enthousiasme naturel et sens de la pédagogie lui permettent d’accompagner les entreprises dans leur recherche d’un marketing web efficace intégrant les réseaux sociaux.

Originaire de Los Angeles, Californie et de Seattle, Washington, Kelly travaille dans le domaine du web (blog, marketing online et référencement) depuis 2007. Elle a commencé son premier blog pour garder le contact avec des proches aux quatre coins du monde. Dès ses débuts dans le blogosphère, elle est passionnée par les possibiités offertes par ce nouvel outil. Kelly lance donc son propre blog, décision qui finit par changer le cours de sa vie. Master en marketing en poche, aujourd’hui Kelly accompagne les entreprises dans le développement d’une présence sur le web.