La cohérence : vos factures sont-elles à la hauteur de votre image ?

facture
Une facture un peu tristounette qui a besoin d'un sérieux lifting !

Je suis en train de faire un travail sur la cohérence de ma communication avec mes clients…de l’accueil téléphonique à la carte de visite en passant par les cadeaux et les cartes de vœux et — pourquoi pas — les factures.

Parce que les propositions commerciales on les soigne, on les imprime en qualité supérieure (en bouffant la moitié de nos cartouches d’encre au passage) sur du papier 120 grammes et on les glisse dans nos plus belles enveloppes avec une carte de visite et une carte de correspondance avec un petit mot écrit à la main…on ne compte plus les frais d’affranchissement qui dépassent largement les 20 grammes… Mais pour les factures, bon, c’est l’enveloppe à fenêtre en papier recyclé 80 grammes achetée chez Monoprix, on imprime en « normale rapide » pour ne pas dire « brouillon » on met un timbre et hop !

Mais est-ce vraiment le souvenir que l’on souhaite laisser ? Sur un projet de traduction la facture c’est souvent le dernier point de contact entre nous et nos clients. Comment optimiser ce document purement utilitaire (parce que sans facture c’est quand même difficile d’être payé) pour qu’il laisse un souvenir agréable et durable chez le client ?

  1. On fait réaliser un modèle par un graphiste professionnel, on imprime sur du papier à en-tête, ou au pire, on utilise un modèle gratuit (mais professionnel et surtout sobre)
  2. On imprime sur du beau papier en utilisant une bonne qualité d’impression
  3. On glisse une carte de visite et une petite carte avec un mot manuscrit dedans
  4. Lorsqu’on reçoit le règlement, on envoie un mail de remerciement accusant réception du règlement

Et pour vous régaler un peu, voici une page pleine d’inspiration (il s’agit de factures de graphistes et autres designers, mais on peut toujours rêver !).